Contact

La culture

La culture de chanvre présente de nombreux avantages agronomiques :

  • peu exigeante en terme de sol et de climat, la culture de chanvre peut se cultiver partout en Belgique à l'exception des terres inondables, de mauvaise structure ou au pH acide ;
  • cette culture annuelle trouve facilement sa place et son utilité dans la rotation : bonne tête d'assolement, de la famille des Cannabinacées (peu présente en grande culture ce qui permet de rompre le cycle de développement des maladies et ravageurs), nettoyante (par sa forte vigueur, la culture étouffe les « mauvaises herbes » et offre une terre propre à la culture suivante), bon précédent aux cultures d'hiver du fait que celles-ci profiteront des reliquats azotés stockés dans les 30 premiers centimètres du sol ;
  • elle nécessite peu d'intrants (pas de produits phytosanitaires, besoin en fertilisation relativement faible - la moitié d'un froment) et de main-d'œuvre (uniquement au semis et à la récolte) ;
  • pourvu d'un système racinaire profond, le chanvre est capable de puiser l'eau et les éléments nutritifs en profondeur et ainsi améliorer la structure du sol.

La culture de chanvre se démarque également par ses intérêts environnementaux :

  • aucun herbicide, fongicide et insecticide n'est nécessaire pour cultiver du chanvre industriel (aucun produit n'est d'ailleurs agréé pour cette culture en Belgique) ;
  • la culture de chanvre est un réservoir de biodiversité, car favorisant les insectes pollinisateurs, les arthropodes fragiles, les auxiliaires des cultures, et constitue ainsi une zone refuge pour la faune sauvage ;
  • grâce à son système racinaire puissant, le chanvre limite fortement le lessivage du nitrate vers les nappes phréatiques et les cours d'eau ;
  • comme culture à haut rendement en biomasse, le chanvre fixe une quantité considérable de CO2 dans sa paille (3,06 tonnes de CO2 par hectare). Durant de nombreuses années, le CO2 contenu dans la chènevotte et les fibres sera stocké dans différentes applications et améliorera le bilan énergétique des matériaux. La culture et l'utilisation des produits à base de chanvre ont donc un effet positif sur la réduction des gaz à effet de serre.